Avec son tout nouvel extrait, «À mon avis», Kamakazi offre ce qu'il fait de mieux: un texte baveux sur les bords, une mélodie punk-rock fédératrice et une attitude parfaitement irrévérencieuse.

Nick Gagnon aborde avec sarcasme l'amour de soi tout en écorchant la nouvelle génération d'artistes pour qui le succès doit absolument passer par les grosses productions télévisuelles telles La Voix, et qui s'obstine à chanter en anglais sans pour autant maîtriser la langue. D'où le fameux «Regarde maman, I'm on the TV!»